Renaissance

Une première rencontre, un premier regard

Une marque indélébile sur une âme en peine et tourmentée.

Une amertume, une aversion pour la vie elle-même,

Un enfer sans espoir d’un peu répit.

 

Un soupçon de fraîcheur, une brise légère

Un nouveau regard un brin admirateur

Un sourire du coin de l’œil.

 

Une rage de vivre qui resurgit,

Un désir de conquête du monde,

Un aveugle voyant le jour pour la première fois.

 

Raison, société, conventions aux oubliettes,

Un vent grisant de liberté,

Un vin doux coulant de lèvres tendres,

Des paroles d’amour dont l’âme se nourrit.

 

Une redécouverte du monde dans les yeux d’un autre,

Amours clandestines, vibrant de tendresse et de passion,

Source éphémère où se restaure l’abattue

Jeunesse retrouvée,  rêves enfouis qui refont surface.

 

Dans la tourmente d’un cœur sans joie,

Un minuscule clin d’oeil de la vie vers l’amante du désespoir

Un nouveau visage de l’amour surgit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

About Lady Gabe

Mind, body and soul... Love the skin I am in.