La divorcee (part 3)

« Encore un autre imbécile, un infidèle parmi tant d’autres! Tous pareils, à se laisser mener par autre chose que par leurs cervelles! » Cela m’apprendra à leur faire confiance. Comme si les autres fois ne m’avaient pas suffi. Ils n’étaient pas mon mari mais le résultat est toujours le même, la séparation.

Pourtant cette fois, je dois reconnaître une différence majeure, je suis maintenant une dame mariée… Je ne pourrai pas avoir le luxe de le rayer de ma vie car je porte son nom et j’ai partagé sa vie aux yeux de « Dieu et des hommes ». Qu’est-ce qui m’a donc pris de croire en ce menteur? J’avais donc tellement envie de vivre le conte de fées ou je craignais mon horloge biologique et les yeux accusateurs de ma famille mortifiée de leur vieille fille de plus de 35 ans?

Ce mariage soudain et ce divorce encore plus rapide ne va certainement rien changer à mon opinion sur la gent masculine, pas plus qu’il ne m’a apporté ce que ma mère espérait tant, un enfant, signe de ma féminité consacrée. C’est plutôt la nouvelle copine de Monsieur qui a tiré le gros lot et je sens la pitié dans les regards autour de moi après la curiosité et les interrogations sur ce qui s’est réellement passé.

J’en ai plutôt marre du jugement des autres sur ma vie. C’est moi qui ai vécu les moments difficiles de ce mariage. Je me croyais épaulée par ma moitié alors que celui-ci se faisait consoler par une jeune donzelle intéressée et calculatrice. Pourtant, du statut de victime, je suis passé au rang de coupable. Celle qui n’a pas su quoi faire pour tenir son foyer mais qui doit garder la tête haute.

Au diable le rôle de la martyre. Plutôt que me morfondre je préfère tourner la page. Je ne suis pas comme mes cousines qui ont chacune rebondi après leurs déboires conjugaux: l’une avec une nouvelle alliance et l’autre en jetant son bonnet par dessus les moulins pour savourer sa liberté avec les amants de son choix sans attache aucune. Je veux plutôt la paix pour préparer en toute quiétude un avenir que je sais solitaire.

Les hommes, j’en ai eu ma claque, je tire un trait dessus….

A propos Lady Gabe

I am a administrative professional with a Bachelor in French Modern Literature. Writing is a mean to keep my sanity and expressing my thoughts. I write in different languages. Any that can fit my needs. To me, words are powerful, they are bridges, linking our emotions to our surroundings...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s